La lettre de motivation : les règles de base

De | avril 14, 2020

C’est l’indispensable complément du curriculum vitae ! Expliquer sa motivation en quelques lignes n’est pas simple. Mais l’exercice peut être déterminant pour décrocher un entretien d’embauche. Premiers jalons.

    • Expand All | Collapse All
      Lettre de motivation
    • 1. Présentez votre situation et votre motivation

      Pour commencer, vous pouvez présenter en 1 phrase votre situation professionnelle, vos atouts majeurs et vos objectifs. Soyez sincère : votre lettre de motivation doit être en accord avec votre personnalité.

      Puis évoquez 1 ou 2 aspects précis de l’entreprise en lien avec votre profil : ses activités, ses projets ou ses clients… S’y intéresser, c’est la preuve de votre motivation et de vos compétences. Il faut montrer qu’on sait s’adapter : on s’est renseigné sur l’entreprise et on s’est préparé en conséquence. Le candidat doit savoir de quoi il parle, avec une accroche adaptée comme « j’ai appris telle actualité sur votre entreprise » ou encore « j’ai lu telle interview de vous ».

    • 2. Mettez en valeur votre adéquation avec le poste

      Faites ensuite le lien avec vos compétences : qu’apporterez-vous à l’employeur s’il vous embauche ? Quelles sont vos qualités utiles au poste ? Sans répéter le CV, valorisez un moment de votre parcours, en prouvant que vous avez compris les besoins de l’employeur. Vous pouvez raconter une expérience qui vous a fait progresser, de façon que l’on identifie vos points forts et que l’on comprenne pourquoi ce poste s’inscrit logiquement dans votre parcours. Privilégiez un exemple concret, chiffré et choisi et, si possible, un point commun avec le poste ciblé. À proscrire : les formules floues et le « moi, je ».

      Si votre parcours ne cadre pas tout à fait avec le poste ou que vous n’avez pas encore assez d’expérience, mettez en avant les qualités dont vous avez fait preuve lors de vos autres expériences et dont vous pourriez avoir besoin dans vos futures missions.

    • 3. Proposez un entretien

      La conclusion de la lettre ? Indiquer que l’on est disponible pour un entretien, en terminant par une formule de politesse standard. Rien d’alambiqué mais plutôt « Je vous prie d’agréer mes salutations les plus respectueuses » ou « Dans l’attente de votre retour, je reste à votre disposition. Cordialement ».

      Dans un mail : simplicité, authenticité type « cordialement » ou « bien cordialement ».

    • 4. Soignez la présentation

      Une mise en page maladroite, de nombreuses fautes d’orthographe sont autant de risques d’être recalé ! Prenez le temps de vous relire, de vérifier la clarté de vos arguments, mais aussi la syntaxe, la grammaire et l’orthographe. Soignez la forme en aérant bien vos paragraphes et préférez les phrases courtes.

      La mise en page est indispensable ! Il faut de la structuration, de l’alignement. Cela démontre la rigueur du candidat mais aussi la fameuse « maîtrise de Microsoft » que l’on retrouve souvent sur le CV ».

5 points essentiels de la lettre de motivation

La lettre de motivation : les règles de base
4.9 (98%) 32 votes